Capital Offshore, des experts pour vous guider dans l'ouverture de votre compte ou société offshore.         +44 1444 3903 68         contact@capital-offshore.com

Combien coûte une société offshore ?

Comprendre le coût d’une société offshore

Lors de la création d’une société offshore, vous devez tout d’abord comprendre que le coût pour créer une société offshore n’est pas le point le plus important. Vous devez dans un premier comparer les différentes juridictions et leur taux d’imposition. Ensuite, vous devez estimer le coût que vous aurez pour la comptabilité (s’il y en a une d’obligatoire).
Puis connaître les coûts de renouvellement des statuts de l’entreprise, chaque année.

Les juridictions avec un taux d’imposition à 0% ont généralement un coût plus élevé pour les renouvellements annuels des statuts de la société. Voyez cela comme un impôt forfaitaire. Cela peut aller de 500 USD à 4000 USD à l’année, en moyenne.

Choisir la solution la plus avantageuse

Avec ces informations, vous devez donc juger ce qui est le plus avantageux pour vous.

Par exemple, créer une société offshore au Royaume-Uni est peu coûteux. Cela peut aller de 950€ à 1350€ en fonction de la domiciliation de la société à une adresse prestigieuse ou non. Mais il faut savoir que l’imposition au Royaume-Uni est de 20 % sur les bénéfices et que la comptabilité est obligatoire. Alors certes, la comptabilité excède rarement 1000€ par an, mais l’imposition à 20% aura vite fait de vous coûter plus cher sur une année qu’une société offshore avec un coût d’incorporation à 4000€ mais une imposition à 0 % et une comptabilité non-obligatoire.

Voici un tableau pour y voir plus clair :

Combien cela coûte de créer une société offshore

Comment calculer avec certitude le coût de sa société offshore

Si vous souhaitez savoir combien va vous coûter une société offshore la première année, vous pouvez utiliser la formule suivante :

Coût de création de la société + (chiffre d’affaire/bénéfice x imposition) + frais de comptabilité + frais de renouvellement.

Avec cet exemple, nous pouvons clairement constater que, bien que la société aux Emirats coûte, pour sa création, plus de 4 fois le prix d’une société offshore au Royaume-Uni, son coût est largement absorbé dès sa première année d’existence (via l’imposition à 0%) et celle-ci revient à 13 fois moins cher dès la deuxième année de son existence.

Cet exemple démontre pourquoi il est important de bien calculer les coûts immédiats et futurs d’une société offshore avant de s’engager.

Au-delà de ces coûts, il faut également choisir la juridiction où créer sa société offshore en fonction des différents avantages qu’elle offre (registre du commerce public ou non) et les possibilités d’obtention d’un visa de résidence simplifié, par exemple.

Il est important également de comprendre que toutes les juridictions offshore ne se valent pas. Une société aux Seychelles bénéficie d’une imposition à 0% et d’une comptabilité non-exigée, mais il est très difficile d’ouvrir un compte bancaire pour ce genre de société par la suite. De plus, pour une société seychelloise, un impôt forfaitaire français de 30% peut être exigé pour tout virement envoyé depuis la France sur cette juridiction.

Nous vous invitons grandement à contacter des spécialistes avant de choisir la société offshore que vous souhaitez créer. L’équipe de Capital-Offshore.com se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous accompagner tout au long de chaque étape.